The Lady

Aung San Suu Kyi
Quand Michelle Yeoh proposa à Luc Besson le script pour ce biopic, Aung San Suu Kyi était encore emprisonnée, le tournage s'est déroulé en 2010, en Thaïlande étant donné le climat politique qui règne en "république socialiste de l’union de la Birmanie" (nom donné par la junte militaire au "Myanmar" ou "Birmanie"). La fin a dû être tournée à la hâte, car le gouvernement Thaïlandais craignait des pressions de la part du Myanmar.

Je vais être honnête, je suis allée voir ce film avant tout pour ma culture générale. A vrai dire, beaucoup de monde en France, je savais qu'elle a reçu le prix Nobel de la paix pour avoir su courageusement prouver son amour à la Birmanie, mais pas davantage.

Le film d'un point de vue historique nous fait part de l'essentiel des évènements, j'en ressorts plus instruite il est vrai, mais ce que je retiens du film, ce sont les émotions entre la "lady", son mari et ses enfants, et bien sûr le régime politique birman, sûrement l'un des pires gouvernements dictatoriaux oppressants au monde. 

L'actrice Michelle Yeoh est vraiment incroyable, elle est totalement dans le personnage, d'ailleurs elle a appris le birman pour le rôle et visionné des vidéos de Suu pour s'imprégner de l'esprit de la grande dame concernant la gestuelle et l'attitude. Les comédiens sont très justes, la bande son nous livre entre autres la chanson "Walk On" que U2 a créée spécialement pour cette héroïne il y a une dizaine d'années, et qui est bien entendu interdite par les autorités au Myanmar...

Il y a deux jours, elle recevait chez elle notre ambassadeur pour les droits de l'Homme, François Zimeray !

Pour en revenir au film, je vous le conseille très fortement, attention aux âmes sensibles pour tout le début du film, beaucoup de sang, et évidemment des scènes assez "choc", de façon générale un TRÈS bon film, je n'y vois aucun défaut et en revanche, l'opportunité de parler de cet endroit du monde assez reculé auquel on ne pense pas forcément et qui pourtant mériterait beaucoup d'attention.

Les figurants Myanmarais ont demandé à ne pas faire figurer leurs noms au générique de clôture, par peur de représailles, la situation là bas est toujours catastrophique et le mot est faible, si vous souhaitez vous renseigner sur l'état du Myanmar il existe le site officiel du parti de Suu ou http://www.info-birmanie.org/.

7 commentaires:

Deborah a dit…

Merci pour ton avis, j'avais avoir été découragé après avoir vu la bande annonce dix mille fois au cinéma... trop de violon, trop de moment où l'on sait déjà qu'on va pleurer... A voir donc :)

Cassie a dit…

Ben de toute façon quand on sait de quoi ça parle et que c'est inspiré d'une histoire vraie, on se doute forcément que ce sera un film où on aura envie de pleurer...

lilitu a dit…

j'ai bien envie d'aller le voir, mais mon copain a décidé que non ça sera sans lui, car il a horreur de besson --' faut donc que je motive kkun d'autre pour m'accompagner lol :)

Cassie a dit…

Ben pourtant je trouve pas que ce soit du Besson même si c'est bien lui le réalisateur, justement, là pour le coup!

Je suis allée le voir seule moi, pourquoi pas toi ;)

Paméla a dit…

Ce film je ceux le voir, j'ai vu des extrait à la télé, j'ai adorée.

Liquor store a dit…

Coucou! Actuellement nous organisons un jeu concours avec à gagner 2 invitations pour le défilé de mode estah, peut être que ça pourrait t'intéresser, voila bisous ;)

http://www.theliquorstore.fr/actu-mode/2011/11/29/concours-ecole-mode-estah-2-invitations-mode-a-gagner/

Angela a dit…

Merci pour ce post!!! Tres interessant! Bisous
Angela Donava
http://www.lookbooks.fr